mon coeur est dans l'islam Index du Forum
mon coeur est dans l'islam Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
 
La date/heure actuelle est Dim 11 Déc - 08:07 (2016) - créer un forum  


 Bienvenue 
                  AS SALAM ALAYKOUM WA RAHMATOULLAH WA BARAKATOUH

                                      
                                    BIENVENUE SUR LE FORUM
                                 
                               MON COEUR EST DANS L ISLAM

                                           
                                        RESERVE AUX FEMMES                          

                                 pour les soeurs converties musulmanes de naissance
                                et non musulmanes
                             
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION                       


                                                                 http://bismillah.xooit.fr/index.php





                               

                                                   un clic toutes les deux heures





http://musulmane79.skyrock.com/
BLOG DE MUSULMANE79,IL EST MAGNIFIQUE



                                                                             

=133&action=notify]http://www.bismillah-couvrirlafemmemusulmane.com/index.php?notify[]=133&action=notify

allez visiter se site de vetements pour femmes musulmanes
soeur tres serieuse et produits d'exellente qualité




                                     







  Le Prophète -que Dieu prie sur lui et le salue- invoquait Dieu par ces mots: "0 celui qui tourne les cœurs, affermis mon cœur sur ta foi". On l'interrogea (sur le sens de ces mots) -Il n'y a pas un être humain, répondit-il, sans que son cœur ne soit entre deux doigts de Dieu. Dieu affermit ce cœur (sur le chemin droit) à qui Il veut, et il le détourne à qui Il veut". (Rapporté par Al-Tinnizi d'après Oum Salam -que Dieu l'agrée-).             






le respect des liens uterins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    mon coeur est dans l'islam Index du Forum -> droits et devoirs du musulman -> les droits et devoirs Sujet précédent | Sujet suivant  
Auteur Message
ADMIN SARAH
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 1 244
Localisation: marseille
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
convertie ou musulmane de naissance: convertie

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 01:30 (2008)    Sujet du message: le respect des liens uterins Répondre en citant

Le Respect Des Liens Uterins 
"Cilat Al-Rahim" 
            Le "Rahim"ou "la matrice" est le lieu où le foetus se développe.Il est dit aux "proches" qui ont participé un même ultérus comme les frères.Viennent après eux, les cousins et les cousines: parce que la mère et la tante ont partagé le même utérus.Ainsi que le père et l'oncle.Nous voyons donc comment les liens de parenté sont de degrés divers allant du plus proche au plus lointain des membres de la famille.L'importance des liens de parenté se place directement après la piété filiale. Dans la Sourate "Al. Nissa" Allah nous a ordonné de lui vouer un culte exclusif et de lui obéir puis d'obéir à nos parents et de respecter les proches liens uterins. Allah -Gloire à lui- a dit:
[Adorez Allah et ne lui associez personne. Soyez bons envers les parents et les proches...]1
            Ceci prouve que les proches parents ont des droits qui leur sont dus en ce monde. Ces droits se résument dans le fait de les traiter avec bonté et d'être bienfaisant avec eux: c.à.d de leur procurer tout le bien et d'éloigner d'eux tout mal, chacun selon ses possibilités et ses moyens. Ces liens diffèrent d'un parent à l'autre, si le proche parent est dans le besoin, il faut lui fournir l'aide financière. Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit:"La charité faite à un nécessiteux est une simple charité, mais celle qu'on fait à un proche parent est à la fois une charité et une consolidation des liens de parenté."2
            Si le proche parent est opprimé on l'assiste, on le défend contre celui qui a été injuste envers lui. S'il est malade on lui rend visite, on essaye d'alléger sa peine en le réconfortant afin qu'il garde l'espoir en la miséricorde de son seigneur; on le soigne, on prend soin de sa famille durant sa maladie. S'il est égaré on l'incite à suivre le droit chemin, on le conseille, on le guide calmement avec amour et tendresse, sans rudesse en évitant de couper toute relation avec lui. Le coran nous apprend que le Prophète d'Allah Ibrahim (salut sur lui) dit un jour à son père en l'incitant  à suivre le Droit Chemin:
[Ô mon père, je crains que tu ne sois touché d'un châtiment du Tout Miséricordieux et que tu ne deviennes l'allié de Satan.]3
            Mais le père refusa de suivre les conseils de son fils, comme nous l'apprend le Coran; alors le Prophète d'Allah supporta avec patience le refus de son père et lui dit: [Paix sur toi, j'implorerai mon Seigneur, pour qu'Il te pardonne, Il a toujours été généreux envers moi.]4
            Plusieurs exemples sont cités dans le Coran pour nous montrer les diveres manières de consolider les liens familiaux. Le Musulman doit être affable et indulgent avec ses frères et ses amis, mais cette conduite diffère quand il s'agit des liens de parenté.
            Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit:"on ne peut être considéré comme ayant respecté les liens de parenté que si l'on a supporté avec indulgence de la part de l'un d'eux une offense et lui avoir pardonné, puis avoir maintenu ces liens quand même."5
            Donc, rendre la pareille à un proche parent ce n'est pas maintenir les liens de parenté, mais, pour atteindre ce degré il faut que le fidèle ait surmonté un désaccord ou d'une séparation pour l'amour d'Allah sans rendre le mal par le mal à un proche parent. C'est pour cette raison que la plus grande noblesse de caractère consiste à pardonner l'offense, à se rapprocher de celui qui nous a abandonnés et à donner à celui qui nous a privés. Tel était le caractère du Prophète(Salut et bénédiction sur lui) à celui qu'Allah a recommandé une telle conduite en disant:
[Pratique le pardon, ordonne le bien et écarte-toi des ignorants.]6
            Le mot "Rahim" désigne la matrice de la femme mais il désigne aussi l'origine des liens de parenté et vient du verbe"Rahma" qui veut dire pitié, faire miséricorde. Allah a pour attribut "Al-Rahmân" c'est à dire Le Miséricordieux. Ces mots ont donc la même racine. Dans un hadith Qoudoussy (à thème divin), le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit:
"Allah Gloire à lui a dit au sujet des liens de parenté (Cilat Al-Rahim):
"Je t'ai créé avec mes mains, j'ai dérivé ton nom du Mien, je t'ai aussi rapproché de Moi, Je jure par Ma Gloire et par Ma puissance que Je m'attacherai à quiconque s'attache aux liens de parenté et je couperai tout lien avec celui qui les rompt et que je ne serai satisfait que si ces liens sont respectés."7
Ce hadith prouve que les parents ont des droits, s'ils ne les reçoivent pas en ce monde, ils les réclameront le Jour du Jugement Dernier. Il montre aussi que l'approbation d'Allah est tributaire de la satisfaction du bien de parenté Rahim qui, à sa création, se suspendit au pied du Trône divin en implorant de n'être point rompu comme nous l'apprend ce hadith du Prophète (Salut et bénédiction sur lui):
"Lorsqu'Allah créa la matrice, elle s'accrocha au pied du trône, alors Allah lui demanda: "Que veux-tu? Elle dit:"Ici c'est le lieu reservé à celui qui implore Ton secours afin de n'être point rompu".Alors, Allah- Gloire à lui- lui dit:"Oui , Certes. Serais-tu satisfaite si Je m'attache à celui qui respecte tes liens et si Je romps avec celui qui les rompt?"8
            Mais quels sont ces liens entre le serviteur et Allah ? C'est le fait d'être guidé par Lui et de mériter Sa Miséricorde; quant à la rupture avec Lui, elle signifie qu'on a mérité Son courroux et Son Châtiment. Or, quel est celui d'entre nous qui peut supporter cela?
            A maintes reprises, le coran signale l'importance des liens de parenté. En voici un exemple: lorsque Moussa -à lui salut- se mit en colère contre son frère Aaron, et le gronda d'avoir laissé son peuple adorer le veau, Aaron voulut attrir son frère en lui rappelant les liens de parenté qui les lient. Il lui dit: [ Ô fils de ma mère! ne me prends ni par la barbe ni par la tête.]9
            Aaron ne s'adressa pas à son frère en lui disant:"mon frère" mais en lui disant "fils de ma mère", ou plutôt mon frère utérin.
De même, lors de la prise de la Mecque, Om Hani fille de Abou Talib alla se plaindre au Prophète (Salut et bénédiction sur lui) de son frère Aly. Elle n'a pas dit "mon frère" ni "Aly" mais elle lui dit:
"Ô Prophète d'Allah, j'ai promis ma protection à un homme et le fils de ma mère prétend qu'il le tuera". Le Prophète (salut et bénédiction sur lui) lui dit:"Nous accordons notre protection à celui que tu as protégé Om Hani."10
            On raconte aussi que le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) visita un jour sa fille Fatma et la trouva fâchée contre son mari qui avait quitté le foyer conjugal et s'était dirigé vers la mosquée. Pour attendrir le coeur de sa fille, le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) lui dit:"où est ton cousin?", pour lui rappeller les liens de parenté et adoucir son cœur. Elle lui dit:"Il s'est mis en colère contre moi, m'a quitté et n'a pas fait sa sieste." Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) alla le chercher et le trouva endormi à la mosquée; un pan de sa chemise était retombé et la poussière l'avait sali. Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) nettoya la poussière et lui dit:"Lève toi le poussiéreux." Ce surnom plut tant à Aly qu'il lui plaisait d'être interpelé ainsi. Nous voyons comment le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) ne se mêla pas de l'objet de la dispute entre les époux ni  la reprocha à son gendre.
            Voici un autre exemple tiré du Coran: c'est l'histoire du garçon qu'Al Khidr (à lui salut) avait tué. Allah -gloire à Lui- dit dans le Coran: [Nous avons voulu que leur Seigneur le leur remplace par un fils plus pur et plus digne de tendresse.]11
            Ainsi Allah -gloire à lui- nous montre l'importance des droits des parents en disant:
[Les parents ont cependant priorité de droit les uns sur les autres, dans le livre d'Allah. Allah est l'omniscient.]12
            Une des obligations envers les proches parents c'est de leur recommander de faire le bien et de leur interdire de faire le mal. Il est reprouvé de laisser son frère égaré loin d'Allah ou de voir ses proches commettre un péché sans les admonestrer par la raison, les conseils et les bonnes exhortations.Allah -gloire à lui- nous éclaire en disant:
[Ordonne à ta famille de faire la prière et fais la toi même régulièrement.]13
            Allah -gloire à lui- fait l'éloge d'Ismaïl -à lui salut-en ces termes:
[ Il recommandait à sa famille de s'acquitter de la prière et de faire l'aumône et il était satisfait auprès de son Seigneur.]14    Certains prétendrent que les problèmes quotidiennes, et les soucis les empêchent de contacter  ou de visiter leurs proches prétexte peu valable car les moyens de communication actuel ont facilité les contacts: le téléphone, le télégramme, le courrier, les fleurs à envoyer aux malades à domicile ou dans les cliniques, ce qui entretient l'amour et l'affection familial qui unissent les coeurs pour maintenir des relations durables.
            Parailleurs, la rupture des liens de parenté ne peut être justifié que dans ce cas où  lorsque le proche est libertin, pervers, méchant, refusent tout conseil; lorsqu'on se rapproche de lui davantage il devient de plus en plus aggressif et entêté. Dans ce cas on a recours à la rupture tout en invoquant Allah de le guider et de lui pardonner. Nous en avons un exemple dans la conduite du Prophète d'Allah, Ibrahim -à lui salut- qui dit à son père après avoir désespéré de le convertir:
[Paix sur toi, j'implorerai mon Seigneur pour qu'Il te pardonne, Il a toujours été généreux envers moi.]15
            Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit:
"Celui qui voudrait qu'Allah lui accorde la prospérité et allonge le terme de sa vie qu'il consolide les liens de parenté."16

 
 
1 Sourate 4 "Al Nissa" Les femmes, v.36.

2 Hadith rapporté par Al-Tirmizi.


3 Sourate 19 "Maryam" (Marie) v.45.


4 Sourate19 "Maryam" (Marie) v.47.


5  Hadith rapporté par Al-Bokhary.


6 Sourate 7 "Al-Araf" (Les Limbes) v.199.


7  Hadith rapporté par Al-Tirmidy.


8 Hadith rapporté par Al Bokhary.


9 Sourate 20"Taha",V.94.


10 Hadith rapporté par Al- Bokhary.


11Sourate 18"Al-Kahf" La caverne V.81.


12 Sourate 8"Al-Anfal" Les butins V.75.


13Sourate 20"Taha"V.132.


14 Sourate 19 "Maryam"Marie V.55.


15  Sourate 19"Maryam" MarieV.47.


16  Hadith rapporté par Al-Bokhary.

http://www.mouassa.org/French/akhlaq_islam/03pare.htm
_________________





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juin - 01:30 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    mon coeur est dans l'islam Index du Forum -> droits et devoirs du musulman -> les droits et devoirs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
deeppurple basé sur le template digiTech © digital-delusion.com
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com