mon coeur est dans l'islam Index du Forum
mon coeur est dans l'islam Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
 
La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 06:04 (2016) - créer un forum  


 Bienvenue 
                  AS SALAM ALAYKOUM WA RAHMATOULLAH WA BARAKATOUH

                                      
                                    BIENVENUE SUR LE FORUM
                                 
                               MON COEUR EST DANS L ISLAM

                                           
                                        RESERVE AUX FEMMES                          

                                 pour les soeurs converties musulmanes de naissance
                                et non musulmanes
                             
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION                       


                                                                 http://bismillah.xooit.fr/index.php





                               

                                                   un clic toutes les deux heures





http://musulmane79.skyrock.com/
BLOG DE MUSULMANE79,IL EST MAGNIFIQUE



                                                                             

=133&action=notify]http://www.bismillah-couvrirlafemmemusulmane.com/index.php?notify[]=133&action=notify

allez visiter se site de vetements pour femmes musulmanes
soeur tres serieuse et produits d'exellente qualité




                                     







  Le Prophète -que Dieu prie sur lui et le salue- invoquait Dieu par ces mots: "0 celui qui tourne les cœurs, affermis mon cœur sur ta foi". On l'interrogea (sur le sens de ces mots) -Il n'y a pas un être humain, répondit-il, sans que son cœur ne soit entre deux doigts de Dieu. Dieu affermit ce cœur (sur le chemin droit) à qui Il veut, et il le détourne à qui Il veut". (Rapporté par Al-Tinnizi d'après Oum Salam -que Dieu l'agrée-).             






la modestie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    mon coeur est dans l'islam Index du Forum -> droits et devoirs du musulman -> les droits et devoirs Sujet précédent | Sujet suivant  
Auteur Message
ADMIN SARAH
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 1 244
Localisation: marseille
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
convertie ou musulmane de naissance: convertie

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 01:23 (2008)    Sujet du message: la modestie Répondre en citant

La Modestie 
"Al-Tawado'a" 
 
            La modestie c'est le fait de connaître sa propre valeur comme il se doit, mais sans orgueil ni fierté, sans servilité ni abaissement. Le croyant n'est pas arrogant il est modeste, or, la modestie est un degré intermédiaire entre la vanité et l'humiliation. La modestie est une des qualités des Messagers. Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit:"Quiconque fait preuve de modestie par amour d'Allah, le Seigneur l'élève en rang."1
            Il a dit également:"L'aumône n'a jamais amoindri une fortune et la rémission d'une offense ne fait qu'augmenter la considération de celui qui pardonne. Celui qui se rabaisse, par amour de Son Seigneur, est élevé en degré."2
            Allah-gloire à Lui-a recommandé au Prophète (Salut et bénédiction sur lui) d'être modeste en ces termes:
[Sois modeste vis-à-vis des croyants.]3
            Il insiste encore une fois en disant:
[Sois modeste vis-à-vis des croyants qui t'ont suivi.]4





            La modestie est la parure des savants et des élites.
L'Imam Abu Hanifa5 nous offre un modèle parfait de modestie en nous racontant ce qui suit:"Je partis, dit-il, en pèlerinage. Après avoir lancé les cailloux (Jamarates) je me suis dirigé chez un barbier pour me faire raser la tête. Grâce à ce barbier j'appris cinq rites du pèlerinage. Je lui demandai tout d'abord quel était son salaire. Il me dit:"Ne marchande pas sur le prix des rites, car le rasage des cheuveux est un rite". Puis lorsque je m'assis sur la chaise, il me dit: "Dirige-toi vers la Qibla". Ce que je fis puis, comme j'inclinais ma tête pour lui en présenter le côté gauche, il me dit: "Donne-moi le côté droit, le Prophète (salut et bénédiction sur lui) donnait toujours la priorité à la droite en toute chose." Ce que je fis,ensuite, comme je restai silencieux, il me dit:"Invoque ton Seigneur, car tu es en train d'accomplir des rites." Ce que je fis, enfin, lorsque il eut terminé, je me levai pour partir, mais il me dit:"Accomplis deux Raka'as."Ce que je fis. Nous voyons par ce récit comment Abu Hanifa fait preuve de modestie, lorqu'il n'éprouve aucune honte, à nous rapporter cette histoire qui lui est arrivée pour nous exhorter à l'humilité."
            Parmi les exemples de modestie, nous trouvons celui du Prophète d'Allah Salomon cité dans le Coran. Salomon était non seulement un Prophète mais aussi un roi ayant un pouvoir que nul après lui, ni avant lui, n'eût de semblable Allah-Gloire à Lui- lui apprit le langage des oiseaux, lui soumit les Djinns de sorte qu'il régna sur les humains et les Djinns de son temps. On raconte aussi que les montagnes et les oiseaux glorifiaient leur Seigneur selon la glorification de Salomon. Allah, lui soumit également le vent qui l'emportait selon ses ordres et lui obéissait aveuglément. Malgré tout ce prestige et cette souveraineté, le Coran nous raconte quelques situations qui méritent la méditation. Il nous dit: [Les armées de Salomon composées de Djinns, d'hommes et d'oiseaux furent rassemblées et placées en rang. Quand ils arrivèrent à la vallée des fourmis, une fourmi dit:"Ô vous les fourmis! entrez dans vos demeures de peur que Salomon et son armée ne vous écrasent sans s'en apercevoir." Il sourit, amusé de ces propos et dit:"Permets moi Seigneur de te rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne oeuvre que Tu agrées et fais moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux."]6
            Nous voyons comment Salomon se montra humble envers Son Seigneur et reconnu le bienfait qu'il Lui avait accordé. Le bienfait c'était d'entendre les propos de la fourmi malgré la présence de toute l'armée. Salomon ne raconta cet incident à aucun de ses sujets, ni ne se vanta de son savoir.
            Le Coran nous rapporte un autre comportement de Salomon, lorsque ce dernier chercha la huppe et ne la trouva pas à sa place malgré la grandeur de son nombreux cortège il menaça la huppe de pires châtiments, mais, malgré sa colère il sollicita pour elle une excuse. Le Coran nous dit: [Salomon passa en revue les oiseaux, puis il dit:"Pourquoi n'ai-je pas vu la huppe? Serait elle absente?."]7
            Les paroles de Salomon révèlent qu'il avait supposé deux choses: la première est que, faute de la voir, il a compté la huppe absente. La seconde, est que la huppe changea de place. Mais, il dévança la première supposition à la deuxième.
            Le Coran nous décrit également le dialogue qui eut lieu entre Salomon et la huppe après son retour. Il nous dit: [Celle-ci revint peu de temps après et dit:"Je connais une chose que tu ne connais pas! je t'apporte une nouvelle certaine des Saba".]8
                Les paroles de la huppe reflètent son audace devant le souverain, mais en même temps, sa certitude de la justice et de la clémence de Salomon. Qui parmi les rois et les présidents permet à un de ses sujets de lui dire:"Je sais ce que tu ne sais pas?".
            A qui parmi les chefs et les responsables ose-t-on adresser un tel discours?.
            Le dialogue entre Salomon et la huppe se déroulait en présence des autres sujets du moins les oiseaux pourtant, Salomon écouta toutes les paroles de la huppe, puis comme nous le rapporte le Coran, il lui dit: [Nous allons voir si tu as dit la vérité ou si tu as menti.]9
            Salomon supposa en premier la franchise avant le mensonge, par respect pour la huppe. Ce qui étonne dans cette histoire c'est que Salomon chargea la huppe de transmettre sa lettre à la reine -sujet de la discussion- et de retourner pour lui raconter l'effet que produisit cette lettre. Il ne chargea personne de s'enquêter sur la véracité des paroles de la huppe ni sur la véracité de l'histoire rapportée. Il lui dit: [Pars avec ma lettre que voici; puis lance-là vers eux; ensuite tiens-toi à l'écart d'eux pour voir ce que sera leur réponse.]10
            Le Coran nous décrit une autre anecdote de Salomon, lorsqu'il vit le trône de Balkis installé devant lui en un clin d'oeil, il loua humblement son seigneur qui lui avait accordé cette faveur et ne tira aucune gloire personnelle d'un tel miracle. Sa modestie se révèle dans les paroles que nous rapporte le Coran: [Quand Salomon vit le trône installé auprès de lui, il dit:"Cela est une grâce de Mon Seigneur pour m'éprouver et voir si je suis reconnaissant ou si je suis ingrat. Celui qui est reconnaissant, l'est à son avantage, quant à celui qui est ingrat qu'il sache que Mon Seigneur se suffit à Lui-même et qu'Il est généreux.]11
            De même, nous voyons le Prophète d'Allah Joseph, lorsqu'Allah lui donna le pouvoir et que ses frères se rendirent auprès de lui ses frères qui jadis l'avaient jeté dans le puits pour lui demander des provisions, il leur dit: [aucun reproche ne vous sera fait aujourd'hui. Qu'Allah vous pardonne! Il est le plus Miséricordieux des Miséricordieux.]12
                 Lorsque le pouvoir lui fut accordé et que le pays fut sous son autorité, il fit apporter ses parents et les membres de sa famille et implora son Seigneur en ces termes: [Seigneur! Tu m'as accordé une part de l'autorité suprême, Tu m'as appris à interpréter les songes. Créateur des cieux et de la terre, sois mon seul appui en ce monde et dans l'autre. Reçois-moi, à ma mort, en homme soumis à Ta volonté. Fais-moi rejoindre la compagnie des saints.]13
            Notre Prophète Mohammed (Salut et bénédiction sur lui) était un modèle exemplaire de modestie. Il ne répugnait pas à rester en compagnie des pauvres musulmans tels que:Bilal, Sohaïb et Khabab (Allah les a agréés).
            Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) partageait avec eux la nourriture, leur parlait, écoutait leurs propos, les autorisait à lui rendre visite. Jamais sa porte ne leur était fermée et ne se détournait jamais d'eux, comme le lui avait recommandé son Seigneur dans la Parole Divine:[Fais preuve de patience en tenant compagnie à ceux qui invoquent leur Seigneur, matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant le faux brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit ses passions et dont le comportement est outrancier.]14
            De même, en construisant sa mosquée, il portait les pierres avec eux. Un de ses compagnons rapporte ceci: (Nous portions les pierres un à un et le Messager d'Allah (Salut et bénédiction sur lui) les portait deux à deux.) De même, lorsque les compagnons creusaient le fossé lors de l'éxpédition des coalisés, le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) les aidait en creusant avec eux.
            On raconte aussi que de son vivant, durant l'un de ses voyages, le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) demanda de la nourriture et l'on apporta une chèvre. Un des compagnons dit: (je me charge de l'égorger et de la dépecer.) Un autre dit: (Moi, je la découpe et je la rôti), le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) dit:"Et moi, je ramasse les bûches."Nous voyons que le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) choisit le travail le plus pénible; il aurait pu s'asseoir et attendre que les autres le servent avec amour et dévouement. Aïcha (Allah l'a agréée) disait de lui: (qu'il aidait ses épouses, cousait ses chaussures, racommodait ses vêtements et donnait à manger à son chameau.)
            Les compagnons ont suivi l'exemple du Prophète (Salut et bénédiction sur lui) et les nobles valeurs morales qu'il professait. On raconte que, par modestie, Abu-Bakr As-Ciddiq (Allah l'a agréé) trayait le lait des chèvres pour des jeunes filles qui habitaient en Médine. Lorsqu'il fut élu calife, ces jeunes filles dirent:"Il ne viendra donc plus". Mais, elles furent surprises de le voir arriver alors qu'il était calife des Musulmans et il leur dit: (Allons, allons je viens traire vos chèvres.)
            On raconte que César dépêcha un émissaire à Omar Ibn Al-Khattab (Allah l'a agréé) pour s'informer de sa situation et ce qu'il faisait. Arrivé à Médine, il le chercha: "Où est votre roi?"demanda-t-il aux habitants.
"Nous n'avons pas de roi, lui répondit-on, mais un émir! Il se trouve à quelque part en dehors de la ville."
            L'émissaire alla donc à sa recherche. Il le trouva enfin couché sur le sable son bâton15 sous la tête. Le voyant dans cette position, il se dit en lui-même:"Comment un homme redouté de tous les rois qui le craignent peut-il mener une vie pareille? Mais c'est la justice qui t'a permis de goûter un sommeil paisible. Notre roi injuste se tient toujours sur ses gardes, inquiet."
            De multiples récits furent rapportés au sujet de la modestie des compagnons du Prophète (Salut et bénédiction sur lui), bien des récits sont célèbres. Il nous suffit de signaler un parmi eux "Houzaïfa Ibn Al Yaman" auteur des grandes victoires, chef des armées qui conquirent la plupart des villes de la Perse, ce compagnon qui fut surnommé "l'homme de confiance du Prophète (Salut et bénédiction sur lui)"Omar Ibn Al-Khattab (Allah l'a agréé) l'a choisi gouverneur d'Al-Mada'ine la plus grande ville de la Perse. Les habitants sortirent en masse pour recevoir leur nouveau gouverneur Ils virent arriver un homme à dos d'âne en ayant dans sa main un pain qu'il mangeait avec du sel. Ils lui dirent:"Que nous ordonnes-tu?" Il leur dit: (Je vous demande du foin pour mon âne.) Il lui dirent "Conseille-nous, compagnon du Prophète d'Allah. Il leur dit: (Evitez les sources de discorde.) Ils demandèrent:"Quelles sont ces sources?".Il leur dit:  (Les portes des gouverneurs! Vous entrez chez eux, vous ne pouvez pas repousser leurs mensonges, vous êtes contraints à les croire et vous les louez par des mérites qu'ils n'ont point.)
            La modestie était une marque distinctive de nos ulémas précédents: aucun d'entre eux n'était infatué de lui-même ou de son savoir. Telle fut également la conduite des riches parmi eux: aucun d'entre eux ne se vanta de sa richesse. Abd Ar Rahman Ibn Awf (Allah l'a agréé) l'un des dix promus pour le paradis, était le plus riche des compagnons du Prophète (Salut et bénédiction sur lui) .Ses contemporains disaient de lui: Tous les habitants de Médine partageaient avec Abd Ar Rahman Ibn Awf sa fortune tant il était généreux,si bien qu'un tiers de ses biens était dépensé en aumônes, un tiers pour des prêts et un tiers en présents.
            Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit vrai en signalant:"La modestie ne fait qu'élever en degrés celui qui en fait preuve."16
  Retourner au debut
             

 
 
1   Hadith rapporté par Abu-Horaïra.

2 Hadith rapporté par Abu-Horaïra.


3  Sourate 15"Al-Hijr"V.88.


4 Sourate 26"Al-Choarà'(Les Poètes)V.215.


5 Les juriconsultes ou imams illustres sont quatre, à savoir: Malek, Chafaï, Ahmed et Abu Hanifa. Le chef des imams est Abu Hanifa. Il fut réputé par l'avis subtil et la jurisprudence perspicace. Fondateur de l'école Hanafite il connut une large renommée et eut plusieurs adeptes.


6  Sourate 27 "An-Naml" (Les Fourmis)V.17 à 19.


7  Sourate 27 "An-Naml"(Les Fourmis)V.20.


8 Sourate 27 "An-Naml"(Les Fourmis)V.22.


9  Sourate 27 "An-Naml" (Les Fourmis)V.27.


10  Sourate 27"An-Naml" (Les fourmis)V.28.


11 Sourate 27"An-Naml"(Les Fourmis)V.40.


12  Sourate 12 "Youssuf"V.92.


13 Sourate 12"Youssuf"V.101.


14 Sourate 18 "Al-Kahf"(La Caverne)V.28.


15Omar Ibn Al-Khattab-A.s.l-avait un petit bâton qu'il portait toujours à la main et dont il se servait pour réprimer les incorrections.


16 Hadith rapporté par Moslim.
http://www.mouassa.org/French/akhlaq_islam/13modes.htm
_________________





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juin - 01:23 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    mon coeur est dans l'islam Index du Forum -> droits et devoirs du musulman -> les droits et devoirs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
deeppurple basé sur le template digiTech © digital-delusion.com
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com