mon coeur est dans l'islam Index du Forum
mon coeur est dans l'islam Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
 
La date/heure actuelle est Ven 9 Déc - 00:05 (2016) - créer un forum  


 Bienvenue 
                  AS SALAM ALAYKOUM WA RAHMATOULLAH WA BARAKATOUH

                                      
                                    BIENVENUE SUR LE FORUM
                                 
                               MON COEUR EST DANS L ISLAM

                                           
                                        RESERVE AUX FEMMES                          

                                 pour les soeurs converties musulmanes de naissance
                                et non musulmanes
                             
MERCI DE VOTRE COMPREHENSION                       


                                                                 http://bismillah.xooit.fr/index.php





                               

                                                   un clic toutes les deux heures





http://musulmane79.skyrock.com/
BLOG DE MUSULMANE79,IL EST MAGNIFIQUE



                                                                             

=133&action=notify]http://www.bismillah-couvrirlafemmemusulmane.com/index.php?notify[]=133&action=notify

allez visiter se site de vetements pour femmes musulmanes
soeur tres serieuse et produits d'exellente qualité




                                     







  Le Prophète -que Dieu prie sur lui et le salue- invoquait Dieu par ces mots: "0 celui qui tourne les cœurs, affermis mon cœur sur ta foi". On l'interrogea (sur le sens de ces mots) -Il n'y a pas un être humain, répondit-il, sans que son cœur ne soit entre deux doigts de Dieu. Dieu affermit ce cœur (sur le chemin droit) à qui Il veut, et il le détourne à qui Il veut". (Rapporté par Al-Tinnizi d'après Oum Salam -que Dieu l'agrée-).             






le haddit des 73 sectes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    mon coeur est dans l'islam Index du Forum -> le coran -> haddiths Sujet précédent | Sujet suivant  
Auteur Message
ADMIN SARAH
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 1 244
Localisation: marseille
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
convertie ou musulmane de naissance: convertie

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 21:35 (2009)    Sujet du message: le haddit des 73 sectes Répondre en citant

Le hadith des 73 sectes en islamMou`awiya fils d`abou Soufyane a dit :

Certes, le Prophète (salla'Allahou alayhi wa sallam) se leva parmi nous et nous dit:
"Certes, ceux qui étaient avant vous, parmi les gens du livre, se sont divisés en 72 sectes et cette communauté se divisera egalement en 73 sectes; 72 iront en enfer et 1 seul ira au PARADIS et c' est le groupe"

Rapporté entre autre par Ahmed(4/102), Ad-Darimi(2/241), At-Tabrani(19/376,884-885), Al-Hakam(1/128), et il est authentique. L' ont rapporté entre autre Ahmed(2/332), Abu Daoud(4596), At-Tirmidi(2642), Ibn Majah(3990), Abou Ya`la(5910,5978,6117), Ibn Hiban(14/6247) et (15/6731), Al-Hakam(1/6,128), tous d' après un hadith d' Abu Houraira et il y a beaucoup d' autres versions d' après Anas Abdallah fils de `Amr fils d`Al-Asse et d' autres qu' eux 2, qu' ALLAH les agrées.
L`ont authentifié At-Tirmidi, Al-Hakam, Adhaabi et Al-Jouzajani, Al-Baghawi, As-Shatibi, Ibn Taymiya, Ibn Hiban, Ibn Kathir, Ibn Hajar, Al-Iraqui, Al-Boussairy, Al-Albani et beaucoup d`autres qu' eux encore.

Certes, j' ai mentionné tout cela afin de réduire à silence certains innovateurs, ceux qui essayent vainement de rendre cet important hadith faible, hadith au sujet duquel Al-Hakam a dit : Ce hadith est important dans les bases (sheikh Abdelmalik Ramadani dans son livre les 6 perles)

L' emir As-San`ani a dit : Le nombre mentionner dans le hadith n' a pas pour objectif de demontrer le grand nombre de reprouvés, mais il a pour objectif de demontrer la multitude des voies de l' égarement et de ses branches, ainsi que de demontrer que le chemin de la vérite est unique.

http://www.darwa.com/forum/showthread.php?t=18708

« Les Juifs se sont divisés en soixante-et-onze fractions et les Chrétiens se sont divisés en soixante-douze fractions. Et ma communauté se divisera en soixante-treize fractions, toutes iront en Enfer à l'exception d'une seule. » Ils dirent [les compagnons] : « Qui sont-ils O Messager d'Allâh ? » Il dit : « Ce sur quoi nous sommes mes compagnons et moi-même aujourd'hui ». Et dans une autre version : « Ils sont la Djamâ'ah [Communauté]. »


Question :

Qu'en est-il de la division de la Communauté [Ummah] de Muhammad (sallallahu 'alayhi wa sallam) après sa mort ?

Réponse :

Le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) nous a informé, dans ce qui a été authentifié de lui, que les juifs se diviseront en soixante et onze fractions [firqa], les chrétiens en soixante douze fractions, et cette Communauté [Ummah] se divisera en soixante treize fractions.
Toutes [ces fractions] iront en Enfer excepté une seule, et c'est celle qui est ce sur quoi était le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) et ses compagnons. Et cette fraction est la fraction victorieuse [Firqat ul-Nâdjiyah] qui sera sauvée dans ce bas-monde des innovations et sera sauvée dans l'au-delà du feu. Voilà le groupe sauvé [Tâ-ifat ul-Mansoûra] jusqu'à l'heure dernière, qui se tiendra clairement [sur la vérité] jusqu'à ce que vienne l'ordre d'Allâh - 'Azza Wa Djal.

Et de ces soixante treize fractions, une seule est sur la vérité [al-Haqq] et le reste sur le mensonge [Bâtil]. Certes, certaines personnes ont essayé de les dénombrer. Et ils ont divisé les gens de l'innovation [Ahl al-Bida'] en cinq branches, et ils ont établit à partir de chaque branche des sous-branches qui ont abouti au nombre indiqué par le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) ;

Et le point de vue de certains est qu'il est mieux de cesser de compter ces sectes, parce que celles-ci ne sont pas les seules à être égarées, bien au contraire, les gens se sont égarés d'un égarement plus important que ce sur quoi ces sectes étaient auparavant.

Et elles sont arrivées [elles ont eu lieu] après que ces sectes aient été dénombrées au nombre de soixante-douze sectes. Ces gens disent que leur nombre ne cessera d'augmenter, et il n'est pas possible d'en connaître sa fin, si ce n'est à la fin des temps quand l'heure dernière se lèvera [Qiyâm as-Sâ'ah].

Et nous devons rassembler [ces sectes] comme le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) les a rassemblées.
Nous disons que cette Communauté [Ummah] se divisera en soixante treize fractions - toutes [ces fractions] iront en Enfer excepté une seule. Et nous disons notamment que toutes personnes qui divergent de ce sur quoi étaient le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) et ses compagnons entre parmi ces sectes.

Et le Messager (sallallahu 'alayhi wa sallam) a indiqué les fondements [Ussoûl] [des principales sectes], sur lesquels nous n'avons pas de connaissance aujourd'hui, excepté dix parmi elles. Et [le Prophète] nous a indiqué des fondements qui impliquent des branches/sections [Furû'ân], comme l'ont cru certaines personnes - Et la connaissance [al-'Ilm] appartient à Allâh - 'Azza Wa Djal. [1]

Question :

Quelles sont les caractéristiques du « Groupe Victorieux ? » Et est-ce que l'absence d'une de ces caractéristiques sur une personne l'exclut du « Groupe Victorieux » [Firqat ul-Nâdjiyah] ?

Réponse :

Les caractéristiques du « Groupe Victorieux » sont le suivi strict de ce sur quoi était le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam), dans sa croyance [al-'Aqîda], dans ses actes d'adoration [al-'Ibâda], dans sa morale [al-Akhlâq] et dans ses faits et gestes quant aux affaires sociales [al-Mu'âmilât].

Voilà les quatre domaines dans lesquels le « Groupe Sauvé » agit avec excellence :

Dans le domaine de la croyance [al-'Aqîda], ils se conforment strictement aux enseignements du Livre et de la Sounnah du Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) quant à l'Unicité d'Allâh [at-Tawhîd] dans Sa Divinité [al-Ulûhiyyah], dans Sa Souveraineté [ar-Rubûbiyyah] et dans Ses noms [as-Asmâ] et attributs [as-Sifât].

Dans les actes d'adoration [al-'Ibâda], ce groupe se conforme aux modalités et caractéristiques tel qu'était le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) sur le sujet, dans leurs temps, leurs lieux et à leurs causes. C'est pourquoi ils n'inventent rien dans la religion d'Allâh. Bien au contraire, ils observent les bonnes règles de conduite avec Allâh et Son Messager. Ils ne les devancent pas en prenant l'initiative d'introduire dans les pratiques cultuelles quelque chose sans la permission d'Allâh.

Dans les bonnes mœurs [al-Akhlâq], le groupe excelle par l'amour pour les Musulmans, par son ouverture aux autres, par son amabilité, par sa sage manière de parler, par sa générosité, par son courage et pour d'autres raisons que celles-là dans une excellente moralité.

Dans les affaires sociales [al-Mu'âmilât], ils tiennent un langage avec les gens de vérité et traitent avec eux dans leurs affaires tel que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) l'a dit : « Les parties impliquées dans une opération de vente ont le droit d'y renoncer tant qu'elles ne se seront pas séparées. Si elles n'expriment pas la vérité clairement, leur opération sera dépourvue de bénédiction ». L'absence sur une personne de ses caractéristiques ne l'exclut pas du « Groupe Victorieux ».

Mais chacun y atteint le degré en conséquence de ses actions. Cependant, si le manque se trouve au niveau de l'Unicité d'Allâh [at-Tawhîd], il se peut que cela le fasse sortir du « Groupe Sauvé » comme par exemple le manque de sincérité [al-Ikhlâs]. La prolongation des innovations peut aussi faire sortir une personne du « Groupe Victorieux » [Firqat ul-Nâdjiyah].

Quant aux manquements qui relèvent de la moralité [al-Akhlâq] et des affaires sociales, ils n'entraînent pas l'exclusion du « Groupe » mais régressent leurs auteurs. Il faut néanmoins être plus clair sur la question des mœurs. L'un de ces plus importants aspects réside dans l'unité du mot et l'attachement unanime à la Vérité [al-Haqq] tel qu'Allâh le recommande en ces termes :

« Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : Etablissez la religion ; et n'en faites pas un sujet de divisions. »
[2].

Allâh nous a informé que Muhammad (sallallahu 'alayhi wa sallam) désavoue totalement ceux qui divisent leur religion et forment des groupes partisans. En effet, Allâh -'Azza Wa Djal- a dit :

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n'es responsable en rien : leur sort ne dépend que d'Allah. Puis Il les informera de ce qu'ils faisaient. »
[3]

L'unanimité dans la parole et la cohérence des cœurs font partie des principales caractéristiques du « Groupe Victorieux » [al-Firqat ul-Nâdjiyah] - Ahl us-Sounnati wal-Djamâ'ah - [Les gens de la Sounnah et de la Commuanuté].

Quand une divergence [al-Khilâf] les oppose dans un domaine où cela nécessite un effort d'interprétation personnel [al-Ijtihâd], leur débat n'est touché ni de jalousie ni d'animosité, ni de haine, car convaincus que malgré la divergence [al-Khilâf] ils restent des frères [en religion]. Bien plus, l'un d'eux peut même prier derrière un « imâm » tout en pensant que celui-ci n'a pas procédé correctement aux ablutions alors que l'imâm est convaincu de l'avoir bien fait.

C'est l'exemple d'une personne qui prie derrière un imâm qui vient de manger de la viande de chameau en pensant que cela n'entraîne point la rupture de ses ablutions. Celui qui a prié derrière lui, peut être de ceux qui pensent le contraire, mais cela n'empêche pas de juger la prière ainsi accomplie authentique. Pourtant il continue à penser que si lui-même avait consommé de la viande de chameau juste avant de prier, sa prière serait invalide parce que ses ablutions auraient été annulées à cause de la consommation de cette viande [de chameau].

Ceci est possible parce que les membres du « Groupe » pensent que la divergence qui relève d'un domaine dans lequel il est permis de développer des points de vue divergents, n'est pas une vraie divergence. En effet, chacune des personnes concernées ne fait que son devoir s'il se limite à se référer à un argument qu'il juge incontestable. Et chacun d'entre eux pense que si un de leurs frères divergent sur la base d'un argument valable [ad-Dalîl], il reste en principe en accord avec eux. Car ils prêchent eux-mêmes la recherche des preuves [ad-Dalîl] où qu'ils puissent se trouver .

Si on les contredit afin de se conformer à une preuve, on est en réalité en accord avec eux parce qu'on ne fait que répondre à leur appel qui est de juger selon le Livre d'Allâh et la Sounnah du Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam). Il n'y a pas de crainte de pour de nombreux gens de science [Ahl al-'Ilm] qui savent que des différends de cette nature opposèrent les Compagnons du vivant même du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) et celui-ci ne fit violence à aucun [dû à cela]. Quand le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) rentra après l'expédition menée contre les coalisés [al-Ahzâb], Djibrîl lui fit signe de se diriger vers le campement des Banî Quraydha qui venaient de rompre le pacte conclu avec les Musulmans.

Le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) mobilisa ses compagnons et leur dit : « Que personne n'accomplisse la prière de 'Asr qu'une fois arrivé au campement des Banî Quraydha ». Ils quittèrent Médine pour se rendre auprès des Banî Quraydha, mais le temps de la prière de 'Asr entra. Certains reportèrent cette prière et arrivèrent à destination au-delà du temps de cette prière sur la base de leur interprétation des propos du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam). D'autres accomplirent la prière à son heure et se dirent que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) ne s'exprima comme il le fit que pour nous inciter à nous dépêcher, mais ne voulut pas que nous reportions la prière.
Ce dernier groupe eut raison. Toujours est-il que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) ne fit violence à aucun des deux groupes. La différence d'interprétation provoquée par les propos du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) ne poussa aucun des groupes à nourrir de la haine ou de l'animosité à l'égard de l'autre.

Ainsi de cela, je vois qu'il est obligatoire que les musulmans qui se réclament de la Sounnah devraient être une seule et même communauté unie [Ummati Wâhida] et éviter [la création] de partis [Hizb] qui fassent qu'untel soit identifié à un parti [Hizb], untel à un deuxième parti et untel à un troisième parti et ainsi de suite.

Et ils se plongent les uns les autres dans des débats et agressivités basées sur une divergence [al-Khilâf] où il est bien permis de développer des points de vue divergents.

Je ne sens pas le besoin de citer nommément un groupe donné. Mais celui qui est doué de raison comprendra [discernera] la chose clairement.

Je vois qu'il est certes obligatoire pour les gens de la Sounnah et du groupe [Ahl us-Sounnati wal-Djamâ'ah] de s'unir malgré leurs divergences dûes à des interprétations différentes [et approuvables] des textes.

En effet, cette affaire est ample - Wa LLiLLehi Hamd - et l'essentiel c'est l'unité des cœurs et de la parole.

Car, il n'y a aucun doute que les ennemis des musulmans souhaitent leur division, qu'ils s'agissent d'ennemis déclarés ou d'ennemis qui se présentent comme des amis des musulmans ou de l'Islâm, alors qu'ils ne le sont pas. Il est donc obligatoire de préserver le privilège du « Groupe Victorieux » [Firqat ul-Nâdjiyah] qui consiste en l'unanimité de la parole. [4]

Notes
[1] Madjmu' Fatâwa de SHeikh Ibn 'Uthaymîn, vol-1 p.37-38

[2] Coran, 42/13

[3] Coran, 6/159

[4] Madjmu' Fatâwa de SHeikh Ibn 'Uthaymîn, vol-1 p.38-41

http://etudiantes13.forumactif.com/index.htm?sid=b5d0619b5b2c184a8c2fffb810…
_________________





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Avr - 21:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ADMIN SARAH
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 1 244
Localisation: marseille
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
convertie ou musulmane de naissance: convertie

MessagePosté le: Mar 21 Avr - 09:41 (2009)    Sujet du message: le haddit des 73 sectes Répondre en citant

Qui est le « Groupe Victorieux » en Islâm - Et l’obligation de prendre la vérité d’où qu’elle vienne !
SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh Ibn BâZ (rahimahullâh)
mardi 20 avril 2004, par Ismaïl
BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm
Hudhayfa Ibn Al-Yamân (radhiallâhu ’anhu) a dit :« Tandis que tout le monde interrogeait l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) sur le bien, moi, je l’interrogeais sur le mal par crainte d’en être atteint. - « O Envoyé d’Allâh, lui dis-je, nous étions dans l’ignorance et dans le mal ; quand Allâh nous a envoyés ce bien [c.-à-d. l’Islâm]. Est-ce que, après ce bien le mal viendra-t-il de nouveau ? ». - « Oui », répondit-il. - « Et, repris-je, après ce mal, il y aura-t-il du bien ? ». - « Oui, mais il ne sera jamais pur ». - « Qui le troublera ? ». - « Des gens qui suivront une autre Sounnah que la mienne et qui guideront vers une autre voie que ma bonne voie et dont tantôt vous approuverez les actes, tantôt vous les désapprouverez ». - « Et après ce bien, y aura-t-il encore de mal ? ». - « Oui, il y aura des annonciateurs aux portes de l’Enfer, qui appelleront à eux les gens et qui précipiteront dans l’Enfer ceux qui répondront à leur appel ». - « O Envoyé d’Allâh, lui dis-je, décris-nous ces annonciateurs ». - « Ils seront de notre race et ils parleront notre langue ». - « Que m’ordonnes-tu de faire si j’assiste à cela ? ». - « Tu devras suivre la communauté des musulmans et leur dirigeant ». - « Mais si [alors] les musulmans n’ont ni communauté, ni leader ? ». - « Ecarte-toi de toutes ces sectes, devrais-tu pour cela ne manger que les racines d’un arbre et rester ainsi jusqu’à ce que la mort t’advienne ». [Rapporté par al-Bukhârî et Muslim]


 
Question :
Qu’en est-il de ceux qui disent que ces groupes islamiques sont parmis les fractions qui appellent les gens en Enfer, et sur lesquelles le Prophète a commandé que nous nous éloignions d’elles ? Est-ce que ces paroles sont authentiques ou pas ?
Réponse :
Ceux qui appellent au Livre d’Allâh et à la Sounnah de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) ne font pas partie des sectes égarées, bien au contraire, ils appartiennent au groupe victorieux comme mentionné dans le hadîth du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) :
« Les Juifs se sont divisés en soixante-et-onze fractions et les Chrétiens se sont divisés en soixante-douze fractions. Et ma communauté se divisera en soixante-treize fractions, toutes iront en Enfer à l’exception d’une seule. » Ils dirent [les compagnons] : « Qui sont-ils O Messager d’Allâh ? » Il dit : « Ce sur quoi nous sommes mes compagnons et moi-même aujourd’hui ». Et dans une autre version : « Ils sont la Djamâ’ah [Communauté]. »
Le sens significatif de : « Le groupe victorieux » c’est le groupe qui adhère fermement à la voie du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) et de ses Compagnons (radhiallâhu ’anhum), dans l’Unicité d’Allâh, dans l’obéissance à Ses ordres et dans le fait de délaisser Ses prohibitions, et d’adhérer avec droiture à ses dires, actions et croyance. Ce sont les gens de la vérité, ceux qui appellent à la guidance, bien qu’ils puissent être éparpillés partout dans le monde, avec certains en péninsule Arabique, certains en Syrie, certains en Amérique, certains en Egypte, certains dans les pays africains, et certains en Asie. Ils sont beaucoup de groupes, connus par leur Croyance et leurs actions, qui suivent le chemin de l’Unicité d’Allâh et de la croyance en Allâh et Son Messager, qui adhèrent fermement à la religion d’Allâh qui a été apportée par le Livre d’Allâh et la Sounnah de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam), ils sont donc « Ahl us-Sounnah wal-Djamâ’ah » et le groupe victorieux, bien qu’ils puissent être éparpillés dans beaucoup de parties du monde. Mais à la fin des temps, ils seront très peu en nombre.
Ceci dit, la règle concernant cette question est de savoir s’ils adhèrent ou pas à la vérité. Si une personne ou un groupe appelle au Livre d’Allâh et la Sounnah de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) et qu’il appelle à l’Unicité d’Allâh tout en adhérant fermement à la Législation, alors il fait partie du groupe et du groupe victorieux .
Mais pour ceux qui appellent à autre que le Livre d’Allâh ou à autre que la Sounnah du Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam), alors ils ne font pas partie du Groupe ; Au contraire, ils appartiennent aux groupes égarés et perdus. Car certes le groupe victorieux [firqat ul-Nâdjiyah] est ceux [qui appellent] au Qor’ân et à la Sounnah, bien qu’ils puissent être des groupes d’ici ou d’ailleurs. Tant que leur but et leur croyance font un : Peu importe si l’un se nomme : « Ansâr as-Sounnah », et que l’autre se nomme « al-Ikhwân-al-Muslimîn » et ainsi de suite. L’essentiel est que si leur croyance et leurs actions adhèrent résolument à la vérité et au Tawhîd d’Allâh, et qu’ils sont sincères vis-à-vis d’Allâh et suivent le Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) dans les dires et actions, alors leurs noms importent peu dans cette affaire. Cela dit, ils se doivent de craindre Allâh, et d’être véridiques dans cela. Et que certains parmi eux se nomment : « Ansâr as-Sounnah » et que d’autres encore se nomment : « as-Salafiyyîn ou « al-Ikhwân-al-Muslimîn » ou encore qu’ils se nomment : Groupe untel, cela importe peu, tant qu’ils sont sincères et adhèrent résolument à la vérité en suivant le Livre d’Allâh et la Sounnah, et qu’ils jugent [leurs affaires] d’après ces deux références, et s’y accrochent résolument dans leur croyance, leurs paroles et actions. Et quand un groupe se trompe sur quelque chose, alors il est obligatoire pour les gens de science de les prévenir et de les guider à la vérité quand l’évidence des preuves est claire.
Ce qui est visé par cela est qu’il faut l’entraide dans la droiture et la piété, et échanger nos problèmes avec connaissance, sagesse et bonnes manières. Si des erreurs en une chose sont faites par ces groupes ou d’autres qu’eux, dans ce qui est lié à la Croyance, ou dans ce qui touche aux obligations d’Allâh, ou encore dans les interdictions d’Allâh, cela devrait être fait avec des preuves Légiférées par Allâh manifestes, de manière douce, sage et correcte, afin qu’ils suivent la vérité et l’accepte, afin qu’ils ne soient pas durs à leur égard. Voilà l’obligation qui incombe aux musulmans, qu’ils s’entraident dans la droiture et la piété, qu’ils se conseillent mutuellement les uns à l’égard des autres ; et qu’ils ne devraient laisser [aucune personne] dans la dépravation afin d’empêcher que l’ennemi ne profite d’eux. [1]
Question :
Beaucoup de jeunes en Islâm s’interrogent sur l’appartenance aux groupes islamiques et le choix dans le suivi d’une voie, d’un groupe spécifique ?
Réponse :
L’obligation qui touche tout un chacun et qu’il s’attache à la vérité, ce qui est : « Allâh -’Azza wa Djal- a dit » - « Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit ». On ne doit pas choisir de manière catégorique le suivi d’un groupe spécifique ; qu’il s’agisse des Frères Musulmans ou des « Ansâr as-Sounnah » ou tout autre [groupes] encore. Car l’on doit rester attaché à la vérité.
Si on s’attache aux « Ansâr as-Sounnah » et qu’on les aide à demeurer attachés à la vérité, et si c’est avec les Frères Musulmans et qu’on les aide à demeurer attachés à la vérité sans exagération ni laxisme, il n’y a là aucun mal. Mais si c’est pour se référer exclusivement à leurs dires, alors cela est interdit. Car il faut plutôt rester accroché à la vérité où qu’elle puisse se trouver : si la vérité se trouve avec les « Frères Musulmans » on l’a prend, et si elle se trouve avec les « Ansâr as-Sounnah » on l’a prend, et si elle est avec d’autres, on l’a prend de même. Car il faut avec les autres groupes s’attacher à la vérité. Ceci dit, il ne faut pas s’attacher à une doctrine déterminée de sorte à ne plus s’en éloigner, quand même elle s’avère être erronée. Ceci est déplorable, et ce n’est pas permis. Enfin, il faut que l’on soit avec le groupe dans la vérité, et qu’on s’en éloigne quand celui-ci se trompe. [2]
Question :
Certains disent que les fractions qu’il faut fuir comme mentionné dans le hadîth de Hudhayfa, sont les groupes islamiques tels que les Salafiyîns, les Ikhwâns [Les frères musulmans] et les Tablîghs. Que dites-vous, votre éminence, sur cela ?
Réponse :
Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a répondu à Hudhayfa quand il dit : « O Envoyé d’Allâh, nous étions dans l’ignorance et dans le mal ; quand Allâh nous a envoyés ce bien [c-à-d l’Islâm]. Est-ce que, après ce bien le mal viendra-t-il de nouveau ? ». - « Oui », répondit-il. - « Et, repris-je, après ce mal, il y aura-t-il du bien ? ». - « Oui, mais il ne sera jamais pur ». - « Qui le troublera ? ». - « Des gens qui suivront une autre Sounnah que la mienne et qui guideront vers une autre voie que ma bonne voie et dont tantôt vous approuverez les actes, tantôt vous les désapprouverez ». - « Et après ce bien, y aura-t-il encore de mal ? ». - « Oui, il y aura des annonciateurs aux portes de l’Enfer, qui appelleront à eux les gens et qui précipiteront dans l’Enfer ceux qui répondront à leur appel ». - « O Envoyé d’Allâh, lui dis-je, décris-nous ces annonciateurs ». - « Ils seront de notre race et ils parleront notre langue ». - « Que m’ordonnes-tu de faire si j’assiste à cela ? ». - « Tu devras suivre la communauté des musulmans et leur dirigeant ». - « Mais si [alors] les musulmans n’ont ni communauté, ni leader ? ». - « Ecarte-toi de toutes ces sectes, devrais-tu pour cela ne manger que les racines d’un arbre et rester ainsi jusqu’à ce que la mort t’advienne ». Rapporté par al-Bukhârî et Muslim
Ce hadîth important nous explique que le musulman est obligé d’adhérer à la Groupe des musulmans et de leur apporter son aide là où ils sont, si ce groupe se trouve en Péninsule arabe, ou en Egypte, ou en Syrie, ou En Iraq, ou en Amérique, ou en Europe,ou où qu’elle soit. Lorsque les musulmans découvrent un groupe qui appelle [les gens] à la vérité, ils se doivent de les aider et de les suivrent, ils doivent les assister et les encourager afin qu’ils demeurent fermes sur la vérité pure. Et s’ils ne trouvent pas du groupe, alors ils doivent adhérer à la vérité : et celle-ci [la vérité] sera le groupe quand même elle se retrouve seule, comme l’a dit Ibn Mass’oûd (radhiallâhu ’anhu) à ’Amr Ibn Maymoûn : « Le groupe est ce qui est conforme à la vérité, même si tu es seul. »
Le musulman se doit de chercher la vérité. S’il trouve un centre islamique qui appelle à la vérité ou un groupe où qu’il soit qui appelle à la vérité, c’est-à-dire : au Livre d’Allâh et la Sounnah de Son Messager et pour une bonne croyance - cela en Europe ou Afrique ou en tout lieu où ils peuvent se trouver - alors il doit se joindre à eux et chercher la vérité, patienter avec eux et être avec les gens [de la vérité]. Et c’est ce qui est obligatoire pour tout musulman. S’il ne trouve personne qui appelle à la vérité, un état ou un groupe, alors il doit adhérer seul à la vérité en étant dans la rectitude. Dans ce cas là, il sera lui-même la « Djamâ’ah », comme l’a dit Ibn Mass’oûd (radhiallâhu ’anhu) à ’Amr Ibn Maymoûn.
Et à notre époque - « Al-HamdouLLiLLeh » - il y a beaucoup de groupes qui appellent les gens à la vérité comme dans le gouvernement d’Arabie saoudite, le Yémen, le Golfe, l’Egypte, la Syrie, l’Afrique, l’Europe, l’Amérique, l’Inde, le Pakistan et dans d’autres parties du monde. Il y a beaucoup de groupes, de centres islamiques, ainsi que des sociétés islamiques qui appellent les gens à la vérité et à proclamer le message, et préviennent contre ce qui s’oppose à cela.
Ainsi le musulman qui cherche la vérité en tout lieu, doit rechercher ces groupes, et quand il trouve un de ces groupes ou centre ou société qui appellent les gens au Livre d’Allâh et la Sounnah de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam), il doit le suivre et adhérer à celui-ci, tel que les « Ansâr as-Sounnah » en Egypte et Soudan, « Djama’iyyat Ahl al-Hadîth » au Pakistan et en Inde, et d’autres groupes qui appellent les gens au Livre d’Allâh et la Sounnah de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam), et consacrent sincèrement leur adoration à Allâh Seul, et n’implorent pas d’autres [que Lui] tels que les habitants des tombes et autres. [3]

Notes
[1] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, 8/181-183
[2] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, 8/237
[3] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, 8/179-181

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article224
_________________





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:05 (2016)    Sujet du message: le haddit des 73 sectes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    mon coeur est dans l'islam Index du Forum -> le coran -> haddiths Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
deeppurple basé sur le template digiTech © digital-delusion.com
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com